Six ans d'emprisonnement pour avoir couché avec son fils adoptif de 17 ans ! Telle est la peine écopée par une jeune femme de 26 ans, en Floride, aux États-Unis.
IllustrationIstock

Arrestation choc : une "histoire d’amour" peu commune

Cette histoire incestueuse rapportée par The Sun, chamboule les États-Unis.

C’est une année compliquée que vit Lauren Myres, une jeune femme de 26 ans. Neuf jours après la prononciation de son divorce, elle est arrêtée à Fort Walton Beach, en Floride. Et la raison pour laquelle cette travailleuse sociale se retrouve derrière les barreaux est glaçante.  Celle qui œuvrait pour l’organisation Families First Network (un centre d’adoption), est en effet accusée d’avoir eu des relations intimes avec son fils adoptif, âgé de 17 ans !

Publicité

Le garçon avait été placé à son domicile avant d’être adopté officiellement. Ce n’est d’ailleurs qu’après la finalisation de l’adoption, que les rapports entre les deux protagonistes sont devenus plus intimes.

Publicité

En mai 2018, la police a été informée d’une relation inappropriée entre la mère et l’adolescent. Un fait que ces derniers n’ont pas nié. Ils ont avoué avoir couché ensemble pendant environ deux mois. "7 à 8 fois", selon Lauren Myres.

A lire aussi :  Il vivait avec sa mère morte depuis un an pour toucher sa retraite

Publicité

Arrestation choc : selon le garçon, ce n’est pas un "viol"

Des entretiens vraiment troublants.

Interrogé par des détectives, l’adolescent a déclaré "ne pas avoir le sentiment d’avoir fait quelque chose de mal. Selon lui, "il n'était pas en train d'être violé". Il a également rappelé qu’il était sur le point d’atteindre la majorité.

Ces aveux ne suffiront pas pour que sa mère échappe à la prison. Tout contact entre les deux est proscrit. Lauren Myres ne peut également plus approcher d’autres mineurs.