L'association 60 millions de consommateurs tire de nouveau la sonnette d'alarme après des cas d'arnaques à la pompe à chaleur. Voici quelques clés pour éviter l'escroquerie.
Arnaque à la pompe à chaleur : comment éviter l'escroquerie ?IllustrationIstock

Les escrocs redoublent d'imagination pour vous soutirer votre argent.  L'association 60 millions de consommateurs a récemment tiré la sonnette d'alarme après avoir remarqué une recrudescence des arnaques à la pompe à chaleur en France. Des personnes malveillantes tentent, depuis 2019, d'exploiter l'envol des ventes de pompes à chaleur air-eau, en partie expliquée par les aides financières qui les accompagnent. La ruse prend une forme très simple : la cible des escrocs est contactée par ses derniers pour l'installation d'une pompe à chaleur

L'association de consommateurs a reçu de nombreux courriers, racontant tous peu ou prou la même mésaventure. "U ne personne est démarchée pour l’installation d’une pompe à chaleur. Le vendeur annonce un prix de plus de 20 000 euros, mais assure que la personne n’aura presque rien à payer grâce aux aides financières", peut-on lire dans leurs colonnes. Des aides financières qui, naturellement, ne parviennent jamais jusqu'au portefeuille des victimes désormais dépouillées et endettées. 

Les précautions à prendre avant de se décider

Ce type d'arnaque n'est pas nouveau. Au contraire : lors de la mise en place du fameux crédit d'impôt en 2008, les escrocs n'avaient pas tardé à sévir. Ainsi, l’Association française pour les pompes à chaleur (Afpac) recommande de faire réaliser plusieurs devis, d'exiger des conditions de garantie écrites, et de vous assurer que le matériel est certifié NFPAC ou HP-Keymark. "Ne prêtez attention qu’aux offres commerciales proposées après une visite de votre installation", insiste l'association. 

Téléchargez votre guide mutuelle (gratuit) !

Cet article vous a intéressé ?

Découvrez encore plus d'actualités,
en vous abonnant à la newsletter de Planet.

Votre adresse mail est collectée par Planet.fr pour vous permettre de recevoir nos actualités. En savoir plus.