Très efficace, la pompe à chaleur vous permet d'alimenter vos radiateurs tout en faisant une économie d'énergie. Quelle baisse de consommation espérer ?
©iStockIstock

Le fonctionnement de la pompe à chaleur

Une pompe à chaleur (PAC) a un fonctionnement simple : elle transfère la chaleur contenue à l'extérieur vers le logement. La source de chaleur varie : une PAC aérothermique puise les calories contenues dans l'air, tandis qu'une PAC géothermique puise les calories du sol. La chaleur est ensuite utilisée pour produire de l'eau chaude sanitaire, qui circule dans les radiateurs pour chauffer le logement, ou diffusée grâce à des ventilo-convecteurs. En cas de besoin, la production de chaleur est complétée par un appoint électrique.

Pompes à chaleur : quel est leur coût ?

Le prix à payer varie beaucoup en fonction des modèles. De manière générale, une pompe à chaleur aérothermique va coûter 10 000 € l'achat, contre le double pour un modèle géothermique. Le second va également occasionner des travaux plus conséquents en raison de la pose sous terre des capteurs, mais il garantira un apport plus stable et sécurisé de calories... Heureusement, les pouvoirs publics proposent de nombreuses aides pour vous aider à surmonter l'investissement de départ !

Quelles sont les économies réalisées ?

Le niveau d'économie d'énergie varie en fonction de la source remplacée. Une pompe à chaleur permet de diviser par 3 ou 4 sa facture d'énergie par rapport à un système propane ou électrique classique, et de la diviser par 2 en remplacement d'un système gaz naturel ou fioul. Toutefois, les économies d'énergie seront inférieures si vous disposez de radiateurs à 80 °C au lieu de radiateurs doux...

Reprenez le contrôle de vos crédits, regroupez les !

Cet article vous a intéressé ?

Découvrez encore plus d'actualités,
en vous abonnant à la matinale de Planet.

Votre adresse mail est collectée par Planet.fr pour vous permettre de recevoir nos actualités. En savoir plus.