De nombreuses personnes abusent des systèmes de prestations sociales de manière frauduleuse. Ces quatre personnes ont carrément détourné plus d'un million d'euro à la CAF.

Arnaque à la CAF : ils avaient monté une grosse affaire

Quatre individus sont soupçonnés d’avoir détourné plus de 1,7 millions d’euros à la caisse d’allocation familiale (CAF). En avril dernier, deux femmes et deux hommes âgés de 32 à 40 ans ont été arrêtés à Murgeni, en Roumanie, avec la coopération des autorités locales.

Ces deux couples, seraient les donneurs d’ordre d’une vaste arnaque. Le clan d’escrocs aurait monté 1200 dossiers d’indemnisation frauduleux auprès de la CAF et du régime social des indépendants du Nord en 2017, rapporte Le Parisien.

Pour dérober cette somme colossale, les escrocs avaient une stratégie des plus simples. Les femmes se déclaraient comme auto-entrepreneuses dans le domaine de la récupération de ferraille, puis simulaient une grossesse afin de toucher les indemnités de la CAF.

Ce sont des mules qui présentaient les dossiers aux organismes, précise un proche de l’affaire au Parisien. "Au début, les aigrefins ont utilisé de vraies identités" indique-t-il.

"Puis ils ont créé de faux dossiers de toutes pièces avec de fausses cartes d’identité roumaines et de faux certificats de naissance roumains montant des dossiers sur la base d’identités totalement fictives", poursuit la source.

Arnaque à la CAF : une partie des escrocs écrouée en 2018

En octobre 2018, trois membres du groupe, tous âgés de 27 ans, avaient été mis en examen puis écroués à Valenciennes. Ils avaient été identifiés par les enquêteurs de la police judiciaire ainsi que la police aux frontières.

Retrouvés à Strasbourg, les malfaiteurs avaient déjà perçu 77 000 euros de prestations sociales grâce à leur combine bien rodée. Deux d’entre eux avaient été interpelés à leur domicile tandis que le troisième avait été extrait de sa cellule, en prison. Ce dernier était incarcéré pour agression sexuelle sur un enfant. Les trois suspects se sont montrés coopératifs au cours de leurs auditions.

Les enquêteurs pensent que le clan a également fraudé en Allemagne. La totalité du butin a été envoyé en Roumanie, via différents systèmes de transfert d’argent.

En outre, grâce au revenu obtenu par cette arnaque considérable, les malfaiteurs se sont offert neufs biens immobiliers, qui ont été saisis par la justice.

Vidéo : Les conseils contre les arnaques à l'Assurance maladie

Remportez un chèque cadeau de 500€ et offrez-vous un vélo électrique en participant au grand jeu concours.

Cet article vous a intéressé ?

Découvrez encore plus d'actualités,
en vous abonnant à la newsletter de Planet.

Votre adresse mail est collectée par Planet.fr pour vous permettre de recevoir nos actualités. En savoir plus.