Cette reine de la communication a une mission. Celle de limiter les critiques qui s'abattent sur Laeticia Hallyday depuis l'ouverture du testament de Johnny. Mais comment agit-elle ?

Blonde, la jolie cinquantaine, jupe courte, talons hauts et décolleté... Tel est, en substance, ce que l'on peut observer d'Anne Hommel au premier abord. Pourtant, l'amazone, très souvent vue dans le sillage du clan DSK, disposerait surtout d'un tempérament bien trempé. Elle serait même, précise Gala qui en dresse le portrait, loin d'être commode.

A lire aussi : Héritage de Johnny : on sait à quoi David et Laura auront droit

En 2012, elle a, d'ailleurs, créé une société. Son nom : Majorelle. Son ambition : remédier aux situations de crise que peuvent rencontrer ses clients. Lesquels clients sont bien connus de tous à l'instar de Jérôme Cahuzac, de Benoît Magimel lors de ses démêlés avec la justice, ou bien encore de Benjamin Millepied.

Engagée par Warner

Publicité
Aujourd'hui, c'est un autre combat qu'elle s'apprête à mener. Celui pour lequel la maison de disques de Johnny Hallyday Warner Music l'a engagée et qui consiste à faire en sorte que les Français ne prennent pas en grippe le futur album posthume du rockeur.

Pour réussir cette opération séduction, celle qui a maintes fois asséné la presse de formules brutales, poursuit Gala, demande désormais à l'entourage de Laeticia de sortir de son silence. Quitte à écorner quelque peu le mythe entourant Johnny. Warner, Laeticia, tout le monde est briefé, poursuit le magazine. Fini donc le silence radio. Place à la communication judicieusement orchestrée.

Au fil des semaines, elle fait en sorte de distiller des phrases bien vues tantôt de l'ex-producteur du taulier Pierre Billon "Johnny vivait à deux à l'heure. On adorait se poser pour regar­der des trucs affreux, les feuilletons du matin ou le téléshopping" ; tantôt de Sébastien Farran : "Laeticia est dévastée". Reste à savoir si cette stratégie visant à évoquer sans cesse la vie du rockeur sera la bonne.

Pour l'heure, il semblerait qu'elle agace plus qu'elle n'apaise. A voir cependant ce qu'il adviendra. Anne Hommel, la communication elle connait.

En vidéo - Ardavan Amir-Aslani dénonce "une campagne médiatique insupportable et orchestrée" contre Laeticia Hallyday

Recevez toute l'actualité chaque jour GRATUITEMENT !

X
Publicité

Contenus sponsorisés

Publicité