L'obsolescence programmée pour les voitures, bientôt une réalité ? C'est ce que laisse sous-entendre le constructeur automobile Ford.

Changer de voiture tous les quatre ans ? Cette idée paraît absurde, mais est prise très au sérieux par le constructeur automobile américain Ford. Selon ZDNet, le CEO de Ford Autonomous Vehicles, John Rich, envisage de mettre en place un système d'obsolescence programmée de quatre ans pour les véhicules autonomes produits par la marque. A titre de comparaison, les véhicules ordinaires ont une durée de vie moyenne de douze ans.

L'obsolescence programmée désigne, selon les termes de la loi française, "l'ensemble des techniques par lesquelles un metteur sur le marché vise à réduire délibérément la durée de vie d'un produit pour en augmenter le taux de remplacement". Cette technique, illégale en France depuis 2015, est utilisée notamment par Apple.

Obsolescence programmée : un modèle économique privilégié délibérément

Vous adorez changer de Mac et d'iPhone tous les quatre ans ? Réjouissez-vous, vous risquez bientôt d'en faire de même pour votre véhicule ! John Rich précise que ce système d'obsolescence n'a rien a voir avec les performances techniques des voitures autonomes, mais bien avec le modèle économique privilégié par la marque.

"Les véhicules d'aujourd'hui passent la majeure partie de la journée garés" explique le PDG. "Pour développer un modèle économique rentable et viable pour les (véhicules autonomes), ils doivent fonctionner presque toute la journée". Les voitures autonomes pourraient donc être mises à disposition de compagnies privées type VTC plutôt qu'à des particuliers afin d'être plus utilisés.

 

Comparez les meilleures offres de mutuelles senior (contenu sponsorisé)

Cet article vous a intéressé ?

Découvrez encore plus d'actualités,
en vous abonnant à la matinale de Planet.

Votre adresse mail est collectée par Planet.fr pour vous permettre de recevoir nos actualités. En savoir plus.