Météo France l'avait annoncé : cette semaine sera marquée par des températures glaciales. Et pourtant, vous avez l'impression qu'il fait encore plus froid que prévu.  Découvrez pourquoi. 

Une vague de froid va frapper la France toute cette semaine. Les prévisionnistes nous ont avertis il y a déjà plusieurs jours : les températures vont descendre en-dessous de zéro pendant plusieurs jours et seront en moyenne "quatre à huit degrés" inférieures aux normales saisonnières. Mais dans les faits, nous avons encore plus froid que prévu. Un décalage entre "températures annoncées" et "températures ressenties" qui est notamment dû au vent froid venu tout droit de Sibérie qui accompagne la vague de froid.

A lire aussi - Semaine de grand froid : quelles seront les trois pires journées ? 

A cause du refroidissement éolien

"En météorologie, la température de l'air – dite température sous abri – est, par définition, celle mesurée avec un thermomètre (ou une sonde) placé à 1,5 m du sol dans un abri ajouré, explique Météo France. Mais la perception physiologique de la température varie d'un individu à l'autre et selon les conditions atmosphériques (vent, pluie, ensoleillement…). Ainsi, à température donnée, la sensation de froid est plus vive en présence de vent que par temps calme, à cause du refroidissement éolien".

Quand il n’y pas de vent, il se forme au contact de la peau "une mince couche d’air réchauffé par l’organisme et humidifié par évaporation d’eau présente à la surface", poursuit l’agence. Lorsqu’il y a du vent, cette pellicule isolante est continuellement balayée. Ce qui oblige l’organisme à produire de la chaleur pour compenser, et conduit donc à le refroidir.

Pour avoir une idée de la température ressentie ou indice de refroidissement éolien, les météorologues font un calcul en fonction de la température de l’air et de la vitesse du vent. Un tableau existe d’ailleurs avec pour exemple le Canada. Ainsi, quand la température extérieure est de 0°C et que le vent souffle à 10km/h, la température ressentie est de -3°C. Un chiffre qui tombe à -15 quand la température extérieure est de -5°C que le vent souffle à 50 km/h.

 En vidéo - Pourquoi cette tempête est-elle si exceptionnelle ? Les explications de Louis Bodin 

Vidéo - Retrouvez ci-dessous notre zapping Actu du jour : 

Vidéo : Sibeth Ndiaye : "Tout le monde ne mange pas du homard tous les jours, on mange plutôt des kebabs"