Ne supportant plus d'être toujours ramenés à Nordahl Lelandais, certains de ses proches envisagent de changer de nom. Ils font régulièrement l'objet d'agressions, de menaces et de violences.

Nordahl Lelandais : ces proches qui ont décidé de changer de nom

"Cela ne changera pas beaucoup la situation, mais ils y ont réfléchi en se disant 'on va essayer de se faire une nouvelle personnalité, on ne peut plus porter le nom que l'on porte depuis des centaines d'années, le nom de notre fils'", relate l'avocat des proches de Nordahl Lelandais, rapporte France Info. Lassés de faire régulièrement l'objet de violences, la mère et le frère du maître-chien ont fait savoir leur volonté de se dissocier de lui.

Et pour cause ! En février dernier, le frère de Nordahl Lelandais avait été roué de coups par deux hommes. Interpellé par les automobilistes, ils l'ont plaqué au sol et l'ont tabassé, indique Le Parisien. Il s'en est sorti avec une fracture du nez et plusieurs lésions. Sa mère, présente, a également été violentée quand elle a cherché à s'interposer. Les deux agresseurs ont été condamnés ce lundi 3 mars. L'un d'entre eux a d'ailleurs écopé d'une peine de prison ferme. Comme le L'Express, ce n'est pas la première fois que le frère du mis en examen est violemment agressé. Depuis 2017, c'est arrivé a plusieurs reprises, mais il n'a pas souhaité porter plainte.

"On est dans cette situation, parce qu'ils s'appellent Lelandais, on leur fait payer plus qu'ailleurs… Aujourd'hui, la famille se cache et reste enfermée. Vous imaginez leur vie, ils ne veulent plus porter le nom qu'ils ont", détaille Maître Dereymez, l'avocat de la famille de Nordahl Lelandais.

Nordahl Lelandais : l'identité de ses proches usurpée ?

Le quotidien des proches de Nordahl Lelandais est aussi émaillé d'insultes. Le Figaro revient notamment sur les faux comptes Facebook créés par des internautes, pour usurper l'identité des proches du maître-chien. Ils commentaient ensuite les articles de presse et alimentait l'animosité à l'égard des membres de la famille de l'ancien militaire. Tant et si bien que la maison familiale fut caillassée, explique le quotidien.

Naturellement, les Lelandais ne sont pas les seuls à avoir envisagé de changer radicalement d'identité après de tels traitements. Les enfants de Michel Fourniret comme ceux d'Henri Désiré Landru ont eux aussi souhaité s'éloigner de toute forme de filiation avec leurs parents.

Vidéo : Lelandais : les familles des disparus dénonçent un manque d'information

Cet article vous a intéressé ?

Découvrez encore plus d'actualités,
en vous abonnant à la matinale de Planet.

Votre adresse mail est collectée par Planet.fr pour vous permettre de recevoir nos actualités. En savoir plus.