Rainer Schrimpf a vécu une expérience inoubliable. Pendant quelques instants, ce plongeur a été avalé par une baleine, avant de parvenir à s'échapper.
IllustrationIstock

Avalé par une baleine : ce plongeur a gardé son sang froid

Pinocchio l’avait fait avant lui. En Afrique du Sud, Rainer Schrimpf, un plongeur de 51 ans a été avalé par une baleine ! S’il est encore là pour le raconter à la chaîne Barcroft TV, c’est parce que l’animal l’a recraché, indique BFM TV.

Alors qu’il prenait des photos avec son équipe, Rainer décrit une obscurité soudaine. "J'essayais de prendre en photo un requin qui allait rentrer dans le banc de sardines quand tout à coup […] J'ai ressenti une pression et j'ai tout de suite su qu'une baleine m'avait attrapé", décrit l’homme.

Entraîné, le plongeur a su réagir face à la situation et n’a pas paniqué. Il n’a vécu que quelques secondes dans le ventre de la baleine. Conscient de son erreur, le cétacé a recraché l’homme très vite, comme le montrent les images enregistrées par un ami photographe.

"C'était une expérience intéressante mais que je ne voudrais vraiment pas revivre" a précisé le plongeur.

Avalé par une baleine, il prévoit de continuer la plongée

Néanmoins, cette expérience ne l’a pas refroidi. "On a vérifié que le matériel était OK, que je n'avais ni os brisé ou côte fêlée. Tout était en place […] dopé à l'adrénaline, je ne voulais pas rater cette séance d'appât, je suis retourné à l'eau, cette fois à la recherche de requins...", raconte Rainer Schrimpf.

Avec 20 ans d’expérience sous la ceinture, ce plongeur reste conscient des risques qu’il court à chaque sortie. Cependant, ce fervent défenseur de l’environnement compte bien y retourner autant de fois que nécessaire. Il ajoute même vouloir renaître "sous la forme d’une baleine". 

Vidéo : Sarkozy, Baroin,Philippe… Quelles sont les phobies des politiques ?

Cet article vous a intéressé ?

Découvrez encore plus d'actualités,
en vous abonnant à la matinale de Planet.

Votre adresse mail est collectée par Planet.fr pour vous permettre de recevoir nos actualités. En savoir plus.