Nordahl Lelandais, mis en examen pour la disparition de Maëlys, a été mis en garde à vue ce matin dans le cadre d’une autre affaire. Il s’agit d’un cas de disparition datant du mois d’avril. 

Nordahl Lelandais est-il impliqué dans la disparition d’un militaire, à Chambéry, en avril dernier ? C’est ce que semble penser les enquêteurs qui l’ont placé en garde à vue aujourd’hui. Déjà mis en examen pour la disparition de Maëlys dans la nuit du 26 au 27 août à Pont-de-Beauvoisin, le trentenaire doit être entendu sur le cas Arthur Noyer.

Ce dernier, 24 ans au moment des faits, a disparu dans la nuit du 11 au 12 avril alors qu’il venait de passer la soirée en boîte de nuit avec des amis. Il a été vu pour la dernière fois alors qu’il faisait du stop dans une rue de Chambéry, vers 4 heures du matin. L’information d’abord rapportée par Le Dauphiné, a été confirmée depuis par d’autres médias, dont France Info

Des prélèvements dans la cellule du suspect

Le point commun entre Nordahl Lelandais et Arthur Noyer ? L’armée. Si le second est caporal dans le 13e BCA, le premier a servi dans la marine et dans un bataillon cynophile, avant d’être réformé. Ils fréquentaient par ailleurs les mêmes établissements du centre-ville de Chambéry, précise le journal local.

Publicité
Pour être interrogé, le principal suspect de l'affaire Maëlys a été sorti de sa cellule de la prison de Saint-Quentin-Fallavier, où sont réalisées actuellement des prélèvements, selon Le Dauphiné.

Après la disparition d’Arthur Noyer, une enquête pour enlèvement et séquestration a été ouverte. Nordahl Lelandais est lui aujourd’hui mis en examen pour meurtre précédé d’un crime.

Vidéo : Affaire Maëlys : "Nordahl Lelandais doit s'expliquer sur un certain nombre de points"

Recevez toute l'actualité chaque jour GRATUITEMENT !

X
Publicité

Contenus sponsorisés

Publicité