Ecouter l'article :

La nouvelle vidéo du professeur Didier Raoult a eu l'effet d'une bombe. Le directeur de l'IHU Méditerranée prévoit en effet la fin de la crise du Covid-19, dans "quelques semaines".
A Marseille, "il est possible que l'épidémie disparaisse d'ici quelques semaines" selon RaoultAFP

"Il est possible que l'épidémie disparaisse au Printemps et que d'ici quelques semaines, il n'y ait plus de cas pour des raisons extrêmement étranges mais qui sont des choses qu'on a l'habitude de voir pour la plupart des maladies virales respiratoires." Le professeur Didier Raoult s’est-il avancé trop tôt en tenant de tels propos ? S’ils font renaître de l’espoir chez certains, d’autres s’indignent. La vidéo, postée ce mardi 14 avril sur le site de l'institut et sur YouTube, a en effet très rapidement suscitée de nombreuses réactions, notamment de l’ARS, rapporte France 3 régions.

Coronavirus : l’épidémie disparaît progressivement à Marseille

Les données officielles de Santé Publique France témoignent d’une baisse régulière de la progression de la maladie dans la région PACA. Seuls 132 nouveaux cas ont été testés positifs en 24 heures.

Toutefois, pour appuyer ses dires, le patron de l'IHU Méditerranée Infection à Marseille, s'appuie, lui, sur ses chiffres de l'IHU. "Au moment du pic (de l'épidémie), on a eu jusqu'à 368 cas positifs par jour et là, on est actuellement à 60/80 cas par jour, il y a une baisse significative", analyse le professeur, qui a récemment reçu la visite d’Emmanuel Macron. Le chef de l’Etat le qualifie d’ailleurs de grand scientifique.

Or, pour Philippe De Mester, directeur de l’agence régionale de santé (ARS),"il est prématuré de pronostiquer la fin de l'épidémie", assure-t-il au micro de France Bleu Provence.

"Nous n'en savons rien malheureusement. Nous enregistrons, c'est vrai, depuis quelques jours une diminution de la progression de l'épidémie, pas du tout une régression. L'épidémie va se poursuivre et ça va prendre encore des semaines."

Le directeur de l’agence alerte : "Il faut impérativement respecter les mesures de confinement ces prochaines semaines, pour éviter une deuxième vague de contamination".

Faites une action inoubliable : en savoir plus sur le leg Unicef

Vidéo : Peste, choléra, sida... Les pandémies qui ont marqué l'histoire

Cet article vous a intéressé ?

Découvrez encore plus d'actualités,
en vous abonnant à la newsletter de Planet.

Votre adresse mail est collectée par Planet.fr pour vous permettre de recevoir nos actualités. En savoir plus.