Le ministre de la Santé l'a annoncé jeudi en fin de journée : si la situation sanitaire ne s'améliore pas dans les jours à venir, de nouvelles restrictions seront imposées localement en France et ce, dès la semaine prochaine. Découvrez ce qu'il pourrait s'y passer.
Coronavirus : tout ce qui peut changer la semaine prochaine à Lyon, Nice, Marseille et la GuadeloupeAFP

Olivier Véran a donné jeudi soir une conférence de presse pour faire un point sur la situation sanitaire en France et présenter la feuille de route du gouvernement pour faire reculer le coronavirus Covid-19. "L'épidémie est à nouveau très active dans notre pays. Nous devons apprendre à vivre avec le virus pour quelques mois encore", a-t-il d’emblée prévenu, même si "le virus va moins vite" qu'au printemps, et que "l'on connaît mieux notre adversaire".

A Lyon et Nice : de nouvelles mesures annoncées d’ici samedi

Dans "certains territoires", la "dynamique" du virus est par ailleurs "inquiétante". A tel point que les autorités ont décidé que la stratégie nationale qui repose sur 4 piliers (les gestes barrières, les tests, le ciblage des territoires et la protection des personnes vulnérables) n’y était pas suffisante et qu’il faut y instaurer de nouvelles restrictions. C’est le cas de Lyon et Nice où le taux d’incidence (nouveaux cas) est 4 à 3 fois supérieur à la "cote d’alerte" de 50 cas pour 100 000 habitants, et où les préfets devront proposer "d’ici samedi" de nouvelles mesures. Olivier Véran a poursuivi en laissant entendre que ces nouvelles mesures pourraient être comparables à celles instaurées la semaine dernière à Bordeaux, Marseille et la Guadeloupe, sans toutefois rien affirmer.

Mais à dans le chef-lieu des Bouches-du-Rhône et le territoire d’outre-mer, la situation ne semble pas s’être améliorée, au contraire. Le taux d’incidence y est respectivement 6 et 5 fois supérieur au seuil d’alerte. Et d’autres restrictions beaucoup plus contraignantes pourraient y être appliquées dès la semaine prochaine. Découvrez lesquelles.

Protégez vos proches avec des solutions de Téléassistance !

Cet article vous a intéressé ?

Découvrez encore plus d'actualités,
en vous abonnant à la newsletter de Planet.

Votre adresse mail est collectée par Planet.fr pour vous permettre de recevoir nos actualités. En savoir plus.