"Lorsqu'on les ingère, ils peuvent entraîner la formation de composés cancérogènes dans notre estomac : des nitrosamines", expliquent l'ONG Foodwatch, l'application Yuka et la Ligue contre le cancer, à l'origine de cette pétition. 
Une pétition réclame l'interdiction dans l'alimentation des sels de nitrites, considérés comme "cancérogènes probables"

"Stop aux nitrites". L'ONG Foodwatch, l'application Yuka et la Ligue contre le cancer annoncent, mercredi 20 novembre, le lancement d'une pétition pour demander l'interdiction des sels de nitrites dans l'alimentation, du fait de leur rôle dans l'apparition de certains cancers digestifs.

"Il faut tout simplement interdire leur ajout dans nos denrées alimentaires" car "lorsqu'on les ingère, ils peuvent entraîner la formation de composés cancérogènes dans notre estomac : des nitrosamines", estiment les trois organisations, qui adressent cette pétition à la ministre de la Santé, Agnès Buzyn.

C'est la responsabilité des autorités publiques de renforcer les règles, en interdisant tous les additifs reconnus dangereux.

Camille Dorioz, de Foodwatch

dans un communiqué

Le centre de recherche sur le cancer de l'Organisation mondiale de la santé (Circ) a classé en 2010 ces substances comme "cancérogènes probables" chez l'homme, "quand l'ingestion se fait dans des conditions permettant une nitrosation endogène", c'est-à-dire leur transformation en molécules tels que les nitrosamines à l'intérieur de l'organisme.

Les nitrites surtout utilisés dans la charcuterie

La...

Vidéo : Bug à la pompe essence : le carburant est gratuit !