Dimanche au Stade de France, le sélectionneur entame son mandat avec la ferme intention de gommer les faiblesses récurrentes du XV de France.
Tournoi des six nations : les nouveaux Bleus de Galthié s’étalonnent face à l’Angleterre

Fabien Galthié était en rage. « Ce n’est pas concevable ! Quand tu mènes 14-0 en Ecosse, tu ne peux pas perdre. » En août 2019, celui qui n’était pas encore sélectionneur du XV de France, mais simple « adjoint comme les autres », avait mal digéré la défaite de l’équipe de France à Edimbourg en préparation au Mondial.

Comme il le pressentait, la Coupe du monde au Japon a prolongé le mal qui ronge les Bleus depuis plus d’un an. Capables de signer des premières périodes de haut vol, ceux-ci avaient une fâcheuse tendance à s’effondrer en seconde, à l’image du quart de finale perdu contre les Gallois (19-20), alors qu’ils avaient longtemps mené. « Inexplicable », pour le nouvel entraîneur des Bleus, qui effectue ses débuts à la tête du XV de France, dimanche 2 février, face à l’Angleterre.

« Ces jeunes joueurs n’ont jamais été confrontés à l’intensité et la violence physique avec lesquelles nous allons jouer dimanche », Eddie Jones, entraîneur du XV de la Rose

Avorté à l’automne en raison du typhon meurtrier Hagibis, qui s’est abattu le 12 octobre 2019, sur le Japon, organisateur du...

Faites une action inoubliable : en savoir plus sur le leg Unicef

Vidéo : Bug à la pompe essence : le carburant est gratuit !