Ce fut une nuit éprouvante pour les 750 passagers du TGV 8876 reliant Nantes à Paris. Ils ont fait quinze heures de voyage à cause de la tempête Dennis.
Tempête Dennis : le TGV 8876 a mis quinze heures pour relier Nantes à Paris

Ce lundi matin, les 750 passagers du TGV 8876 sont arrivés à la gare Montparnasse complètement épuisés. Reliant Nantes à la capitale, le départ a déjà été retardé de 50 minutes. Sur le chemin, le convoi a encore été arrêté par une chute d'arbre sur une caténaire occasionnée par la tempête Dennis. Il leur faudra patienter neuf heures avant qu'un train diesel leur vienne à la rescousse. Un périple de quinze heures que la SNCF promet de rembourser à hauteur de 200%. Ce sujet a été diffusé dans le journal télévisé de 13H du 17/02/2020 présenté par Jacques Legros sur TF1. Vous retrouverez au programme du JT de 13H du 17 février 2020 des reportages sur l'actualité politique économique, internationale et culturelle, des analyses et rebonds sur les principaux thèmes du jour, des sujets en régions ainsi que des enquêtes sur les sujets qui concernent le quotidien des Français.

Vous aussi vous avez un peu de temps devant vous ? Profitez de 30 jours d'essai gratuit à Prime Video pour voir et revoir tous les films et séries préférés.

Vidéo : Bug à la pompe essence : le carburant est gratuit !