- De la révélation de l'enquête au dépôt d'une plainte, 21 familles défendent la mémoire de leurs proches ayant donné leur corps à la faculté de médecine de Paris, entretenus dans des conditions indignes. Face au silence assourdissant des institutions, elles réclament la vérité et que justice soit faite.
Scandale à la fac de médecine de Paris : le combat de 21 familles pour la dignité de leur parent défunt

Leur combat a commencé à quelques un. Ils sont désormais 21. 21 familles dont l'un des parents a donné son corps à la faculté de médecine de Paris vont déposer plainte contre X  dans les tous prochains jours pour atteinte à l'intégrité d'un cadavre. Toutes ont découvert en novembre dernier les conditions de conservation des cadavres donnés à la médecine à la fac de Paris-Descartes. Des hommes et des femmes qui aujourd'hui demandent à faire toute la lumière sur cette sombre affaire.

Parmi eux figure Baudouin Auffret, 28 ans. Lorsque l'affaire a éclaté, cet informaticien a d'abord mis du temps avant de comprendre que son père, âgé de 85 ans, ayant donné son corps à l’Université Paris Descartes à sa mort en mars 2017, faisait partie de l'atroce charnier au cœur de Paris décrit par la journaliste Anne Jouan dans l'Express : "Je trouvais les descriptions tellement surréalistes que cela m’a pris 24 heures pour réaliser que mon père était (...)

Obtenez votre guide mutuelle des seniors et profitez d'un accompagnement personnalisé !

Vidéo : Bug à la pompe essence : le carburant est gratuit !