"Toutes les pentes supérieures à 30 degrés sont forcément avalancheuses", alerte sur franceinfo le guide de haute montagne Michel Pelé, après deux avalanches en Savoie samedi qui ont tué sept personnes.
Risque d'avalanche : "Le vent du Sud" et "le réchauffement climatique" en cause, selon un guide de haute montagne

Alors que sept personnes sont mortes dans deux avalanches survenues samedi 8 mai en Savoie, cinq jours après deux autres coulées mortelles dans les Alpes, le guide de haute montagne Michel Pelé explique que le risque d'avalanches actuel est "probablement dû au vent du Sud qui a amené une couche de sable il y a quelques mois" et "au réchauffement climatique". "La neige se transforme mal et il n'y a pas de cohésion entre les différentes couches." Selon lui, "il ne faut pas s'aventurer dans des pentes supérieures à 30 degrés."

franceinfo : La douceur des températures explique-t-elle ces avalanches ?

Michel Pelé : C'est probablement dû à ce qu'on appelle le foehn, ce vent du Sud qui, il y a quelques mois, a amené une couche de sable. En fait, cette couche a recouvert la totalité de la montagne, puis de la neige est à nouveau tombée par-dessus. Ça forme une sorte de roulement à billes. Il y a aussi des différences de températures importantes en ce moment à cause du réchauffement climatique... La neige se transforme mal et il n'y a pas de cohésion entre les différentes couches. Ça concerne tous les massifs. Toutes les pentes supérieures à 30 degrés sont...

Préparer sa retraite ? Retrouver un emploi ? Découvrez l'accompagnement de nos formateurs !