Relance de l’économie: le kit de survie

Restaurateurs, sous-traitants de l’industrie, commerçants, artisans du bâtiment, employés des transports... Face à la récession inédite, à chacun ses revendications – légitimes. Emmanuel Macron s’est affiché jeudi à l’écoute des représentants des entreprises et des salariés. Pour répondre à leurs appels à l’aide, autant éviter les querelles dogmatiques. Une « politique de l’offre » (allègement des prélèvements et des contraintes administratives des entreprises, encouragement de la recherche, investissement dans l’éducation et les infrastructures...) reste indispensable pour l’emploi. Mais comment exclure de « soutenir la demande » quand cela signifie maintenir une indemnisation généreuse du chômage, en pleine explosion des inscriptions à Pôle emploi ?

Suggérons en revanche au gouvernement deux principes pour calibrer ses mesures. D’abord, faire simple pour être efficace : réduire les impôts de production, alléger les cotisations sociales pour les jeunes, assouplir les règles des marchés publics... Ne surtout pas distribuer des subventions ici pour compenser des hausses d’impôts là (fût-ce au nom de la « justice...

Obtenez votre guide mutuelle des seniors et profitez d'un accompagnement personnalisé !

Vidéo : Bug à la pompe essence : le carburant est gratuit !