Clémentine Autain, députée de La France insoumise de Seine-Saint-Denis, a regretté ce jeudi sur franceinfo que le "débat politique aujourd'hui" soit devenu "un concours Lépine des idées d'extrême droite".
Régionales : Clémentine Autain (LFI) critique un "débat politique" devenu "un concours Lépine des idées d'extrême droite"

La tête de liste aux régionales en Île-de-France n'a pas souhaité dire si elle se désisterait au deuxième tour pour faire barrage au Rassemblement national : "Est-ce qu'on peut laisser déjà le premier tour se dérouler ? Est-ce que c'est possible ? Est-ce qu'on peut donner une chance à la gauche ? Il faut qu'elle se remette sur pied et qu'elle se rassemble et qu'elle soit présente dans les assemblées régionales", a-t-elle expliqué.

"Je n'en peux plus du débat politique aujourd'hui, où c'est un concours Lépine des idées d'extrême droite. Nous sommes sommés sur chaque plateau d'aller expliquer qu'on doit être près d'En Marche pour éviter l'extrême droite ou carrément se désister pour la droite pour empêcher l'extrême droite", a-t-elle regretté. La candidate de la France Insoumise souhaite en premier lieu "faire barrage à l'extrême droite dans les idées".

Rassemblement des listes de gauche

Clémentine Autain s'engage, si elle arrive en tête des listes de gauche après le premier tour, de tenter un rassemblement avec l'écologiste Julien Bayou et la tête de liste socialiste Audrey Pulvar : "Je pense que c'est celui ou celle qui est en tête qui a la...

Préparer sa retraite ? Retrouver un emploi ? Découvrez l'accompagnement de nos formateurs !