Il existe 42 régimes de retraite distincts, qui doivent être fusionnés en un système unique, mais tous ne sont pas des régimes spéciaux.
Réforme des retraites : quatre questions sur le chiffre de "42 régimes spéciaux" (souvent cité mais inexact)

On l'aura compris : avec son projet de réforme des retraites instaurant un système "universel", l'exécutif veut mettre fin à la coexistence de régimes différents selon les catégories. Depuis plusieurs mois, un chiffre revient dans les discours quand il s'agit d'illustrer cette idée d'un système trop complexe : 42. Mais 42 quoi, exactement ? "42 régimes spéciaux" qui existeraient actuellement en France, écrivent de nombreux médias (et franceinfo n'échappe pas à la règle). Une affirmation reprise par plusieurs personnalités, comme Christine Lagarde sur RTL ou Adrien Quattenens sur franceinfo.

Perturbations, réactions… Suivez en direct la grève du 16 décembre et les dernières informations ici

Pourtant, l'exécutif se garde bien de parler de "42 régimes spéciaux". Vous ne trouverez cette expression ni dans le rapport de Jean-Paul Delevoye, point de départ du projet, ni dans le discours d'Edouard Philippe mercredi. Tous deux évoquent simplement l'existence de "42 régimes de retraite". Car l'expression "42 régimes spéciaux" est erronée. En réalité, les 42 situations existantes recouvrent toutes les combinaisons possibles entre les différents régimes...

Vidéo : Bug à la pompe essence : le carburant est gratuit !