LIGUE 1 – Longtemps dans l'ombre de Neymar, Angel Di Maria s'est émancipé ces dernières semaines. Au point de représenter, avant le Classique de dimanche soir face à l'OM, le principal atout offensif parisien du moment. Un atout qui s'épanouit d'autant plus en l'absence du Brésilien.
PSG-OM : à Paris, quand Neymar n’est pas là, Angel Di Maria danse (avec le ballon)

L’immense cacophonie estivale autour d’un possible départ de Neymar a au moins permis de fédérer sur un point, faisant plus ou moins l’unanimité, au-delà d’une rancune chez certains supporters parisiens : "Le PSG est plus fort avec lui que sans lui", comme vient de le répéter, depuis le Brésil, Maxwell, ex-dirigeant du club reconverti cet été dans un rôle d’ambassadeur. Une évidence ? Pas si l’on regarde ce qu’il se passe en l’absence de l’attaquant star, à savoir une émancipation étincelante d’Angel Di Maria. Cela tombe, en l’occurrence, plutôt bien en vue du toujours attendu Classique de dimanche face à l’OM : l’Argentin sera là, pas le Brésilien, qui soigne actuellement une blessure à une cuisse. Ce n’est pas juste une vue de l’esprit, puisque les chiffres traduisent distinctement cet état de fait. Sur ce début de saison, Angel Di Maria est le joueur le plus utilisé par l'entraîneur Thomas Tuchel, avec 14 matchs disputés (...)

Vidéo : Bug à la pompe essence : le carburant est gratuit !