"Demain peut-être, ce seront d'autres journalistes qui seront poursuivis pour les mêmes faits", prévient Olivier Tesquet, journaliste et co-auteur d'un livre sur Julian Assange.
Procès Julian Assange : "Il pourrait y avoir un danger à créer un précédent"

"Les médias se rendent compte qu'il pourrait y avoir un danger à créer un précédent et que demain peut-être, ce seront d'autres journalistes qui seront poursuivis pour les mêmes faits" d'espionnage, prévient lundi 24 février sur franceinfo Olivier Tesquet, journaliste et co-auteur du livre Dans la tête de Julian Assange (Actes Sud).

La justice britannique doit se prononcer lundi sur une extradition de Julian Assange, fondateur de WikiLeaks, vers les États-Unis. Le journaliste activiste risque 175 ans de prison pour avoir révélé au grand public des documents confidentiels sur l'armée américaine.

"C'est un texte qui est normalement utilisé contre les lanceurs d'alerte aux États-Unis, or Julian Assange n'est pas exactement un lanceur d'alerte", assure Olivier Tesquet, expliquant que "dans cette histoire de WikiLeaks, la lanceuse d'alerte est Chelsea Manning, la source qui lui a transmis ces fameux documents confidentiels".

Julian Assange a été transféré à la prison de Belmarsh, construite pour accueillir des détenus suspectés de terrorisme après le 11-Septembre.

Olivier Tesquet

à franceinfo

Olivier Tesquet décrit les conditions de détention de Julian...

Obtenez gratuitement votre guide mutuelle senior 2020 pour réaliser des économies !

Vidéo : Bug à la pompe essence : le carburant est gratuit !