DROITS DE L'HOMME - Selon une étude publiée ce lundi, la Chine mène dans sa région du Xinjiang à majorité musulmane une politique de contrôle des naissances extrêmement coercitive avec des stérilisations forcées.
Pékin accusé de stériliser de force des Ouïghours, Washington dénonce des "abus déshumanisants"

La communauté des Ouïghours victime de stérilisations forcées : c'est ce qui ressort ce lundi d'un rapport publié par la très sérieuse Jamestown Foundation. Selon cette organisation américaine, la Chine mène en effet une politique de contrôle des naissances particulièrement brutale au Xinjiang. 

Selon ce rapport supervisé par Adrian Zenz, un chercheur allemand déjà auteur de plusieurs écrits sur les pratiques de la Chine dans cette région semi-désertique du nord-ouest du pays, le nombre des naissances serait en chute libre depuis 2016. En particulier dans les deux grandes préfectures du Xinjiang, région où vivent environ 25 millions de personnes – la moitié d'entre eux étant Ouïghours. "Stratégie de domination ethno-raciale" Adrian Zenz s'appuie également sur des documents administratifs chinois et des entretiens avec des femmes locales. Certaines déclarent avoir été contraintes de se faire stériliser, sous peine d'être envoyées dans des camps, selon (...)

Obtenez votre guide mutuelle des seniors et profitez d'un accompagnement personnalisé !

Vidéo : Bug à la pompe essence : le carburant est gratuit !