ÉLECTIONS - L'annonce d'un second tour organisé le 28 juin réactive la campagne à Paris, où quatre candidats restent en lice, Anne Hidalgo, Rachida Dati, Agnès Buzyn et David Belliard. Les fusions éventuelles devront intervenir avant le dépôt des listes, le 2 juin. De nombreuses tractations auront lieu d'ici là, alors que la candidate LaREM est retirée du débat public depuis la mi-mars.
Municipales à Paris : le retour d'Agnès Buzyn attendu avant une semaine cruciale de tractations

Elles avaient dû interrompre brutalement leur campagne au lendemain du premier tour, le 15 mars dernier. Plus de deux mois après leur mise en sommeil forcée, les équipes de campagne des candidats à la mairie de Paris qualifiés pour le second tour vont devoir se remettre au travail au pas de charge. 

L'annonce par le gouvernement d'un second tour le 28 juin prochain a relancé soudainement un calendrier électoral dans un contexte politique parisien relativement brumeux, avec une maire sortante en position de force, mais quatre listes pouvant prétendre au second tour. Le compte à rebours est lancé : les nouvelles listes en vue du second tour, issues d'éventuelles fusions, devront être déposées au plus tard le 2 juin, à 18 heures. 

Entre l'édile actuelle, Anne Hidalgo, contrainte de gérer la crise sanitaire au jour le jour, une opposante LR, Rachida Dati, qui n'aura jamais vraiment interrompu sa campagne depuis sa mairie du 7e, et une candidate LaREM, Agnès Buzyn, retirée du débat public depuis ses propos chocs (...)

Obtenez votre guide mutuelle des seniors et profitez d'un accompagnement personnalisé !

Vidéo : Bug à la pompe essence : le carburant est gratuit !