C'est une rencontre inhabituelle qui a eu lieu entre les musiciens de l'opéra de Lorraine et des collégiens de Nancy. Une parenthèse magique en compagnie du grand Mozart. Cette initiative, menée depuis deux saisons pour ouvrir la musique classique à un public différent, prend plus de sens encore en temps de pandémie.
Moment de grâce entre les musiciens de l'opéra de Lorraine et des collégiens en compagnie de Mozart

Confinement oblige, les représentations de l'opéra national de Lorraine ont toutes été reportées ou annulées. Pas simple pour les musiciens qui depuis plusieurs semaines sont privés de concert. Mais quelle joie pour eux de retrouver un après-midi un public des plus inattendus : des élèves de 6e d'un collège de Nancy. Mozart, l'un des compositeurs les plus joué au monde, est au programme de cette parenthèse enchantée qui réjouit le quatuor installé au beau milieu de la salle de cours.

Ca aère l'esprit de tout le monde. Nous on retrouve notre métier et on peut jouer devant des personnes, en live. C'est vrai que sans public on est personne.

Cécile Marsaudon Alto à l'opéra de Lorraine

L'opéra à la rencontre d'un autre public

L'opéra de Lorraine profite ainsi de la pandémie pour s'exporter vers de nouveaux horizons. L'occasion pour l'opéra souvent considéré comme élitiste, de démocratiser la musique classique. Mais cette volonté de s'ouvrir à un autre public, de le rencontrer autrement est menée depuis deux saisons déjà. Une démarche qui prend encore plus de sens en cette période de pandémie. En attendant l'éventuelle reprise des concerts sous...

Retrouvez le goût d'apprendre ! Des milliers de cours interactifs 100% en ligne sur tous vos sujets préférés !

Vidéo : Bug à la pompe essence : le carburant est gratuit !