Les ayants droit du chanteur américain ont rappelé que l'équipe de campagne du président américain s'était engagée à ne plus se servir de ces musiques. 
Les héritiers de Prince dénoncent une nouvelle diffusion de "Purple Rain" lors d'un meeting de Trump

Les héritiers du chanteur américain Prince ont dénoncé l'utilisation du morceau Purple Rain lors d'une réunion publique de Donald Trump à Minneapolis jeudi 10 octobre, rappelant que l'équipe de campagne du président américain s'était engagée à ne plus s'en servir.

"Le président Trump a passé Purple Rain de Prince ce soir à un événement de campagne à Minneapolis, après avoir confirmé, il y a un an, que l'équipe de campagne n'utiliserait plus la musique de Prince", ont écrit les ayants droits de l'artiste sur son compte Twitter. "Les héritiers de Prince ne donneront jamais autorisation au président Trump d'utiliser des chansons de Prince", ont-ils ajouté. A l'appui de leur message, ils ont publié la copie d'une lettre signée d'une avocate indiquant représenter Donald Trump.

President Trump played Prince’s “Purple Rain” tonight at a campaign event in Minneapolis despite confirming a year ago that the campaign would not use Prince’s music. The Prince Estate will never give permission to President Trump to use Prince’s songs. pic.twitter.com/FuMUPzSWOe

— Prince (@prince) October 11, 2019

Artistes versus Trump

"Pour éviter tout contentieux, nous...

Vidéo : Bug à la pompe essence : le carburant est gratuit !