CORONAVIRUS - Dans un jugement rendu mardi 15 septembre, le tribunal administratif de Grenoble annule les élections municipales de mars dernier à La Balme-de-Sillingy (Haute-Savoie), l'un des premiers cluster de Covid-19 en France.
Les élections municipales annulées dans un village cluster de Haute-Savoie

Il estime que les procurations pour le premier tour n'ont pas pu être établies convenablement. Dans un jugement rendu mardi 15 septembre dont l'AFP a eu copie ce mercredi 16, le tribunal administratif de Grenoble annule les élections municipales de mars dernier à La Balme-de-Sillingy (Haute-Savoie) en raison de la difficulté à faire établir des procurations avant l'élection, lorsque le village était devenu un cluster de l'épidémie. C'est le maire sortant François Daviet qui avait intenté un recours. Selon le tribunal, ce bourg de 5200 habitants "a été l'un des premiers foyers épidémiques en France dès fin février" et à la date du vote le 15 mars, "de nombreux électeurs étaient soient hospitalisés, soit isolés à domicile en application des recommandations officielles". Dans ce contexte et alors que "la gendarmerie était fermée", "il ne résulte pas de l'instruction que les procurations à domicile aient pu être effectivement mises en œuvre" (...)

Aidez Unicef à venir en aide aux enfants démunis ! Découvrez le leg

Vidéo : Bug à la pompe essence : le carburant est gratuit !