BIEN-ÊTRE ANIMAL - L'association de protection animale, qui s'est fait une spécialité de la révélation d'images chocs, dévoile ce jeudi les conditions de vie des animaux dans la ferme expérimentale de Sourches, à Saint-Symphorien. On découvre notamment des vaches à l'estomac perforé ou des poulets trop gros.

Avant de regarder ces images, il vaut mieux avoir l'estomac bien accroché. L'association de défense des animaux L214 met en ligne ce jeudi 20 juin une vidéo pour dénoncer les conditions de vie des animaux dans la ferme expérimentale de Sourches, à Saint-Symphorien, dans la Sarthe. Cet élevage appartient à l'entreprise Sanders, leader français de la nutrition animale et filiale du groupe agro-industriel Avril qui produit 25% des œufs consommés en France, un cochon sur huit et un lapin sur quatre qui finissent dans les assiettes, selon le rapport de L214. C'est sur ce site, bâti en 1958, qu'elle teste ses produits.

L'enquête, réalisée entre février et mai dernier, épingle l'utilisation de "hublots" implantés dans le ventre des vaches pour permettre un accès direct à leur estomac. La "fistulation", le nom de ce procédé inventé au XIXe siècle, permet grâce à des ouvertures de 15 à 20 centimètres de diamètre d'accéder au rumen, l'un des quatre estomacs (...)

Vidéo - Retrouvez ci-dessous notre zapping Actu du jour : 

Vidéo : Tour de France 2019 : un coureur met une fessée à un spectateur !