Chaque mercredi dans « La Matinale », les critiques du « Monde » présentent les meilleurs films à découvrir sur grand écran.
Le paradis, un prince, une ouvrière et Brooklyn : les films de la semaine

LA LISTE DE LA MATINALE

De Nazareth à Brooklyn, de Paris à Dacca, notre plongée hebdomadaire dans les salles obscures vous emmènera dans un (faux) paradis, dans l’enfer des ateliers textiles du Bangladesh ou sur les traces d’un enquêteur américain. A moins que vous ne préfériez un conte s’échappant vers la cime des arbres ou le perpétuel Halloween de la famille Addams.

  • A ne pas manquer 

« It Must Be Heaven » : chorégraphie d’un naufrage annoncé

Elia, la Palestine et nous. C’est la plus longue série tragi-comique jamais tournée – quatre épisodes depuis 1996 –, ce qui est normal puisque c’est du cinéma. Du vrai. Du grand. Qui fait rêver, rire et pleurer. Soit un personnage de serial loser portant haut sa dignité bafouée, interprété par le réalisateur sur un mode burlesque grand teint.

Moretti ? Keaton ? Tati ? Un chouïa des trois. Cette appétence pour l’absurdité, il est plus que probable que le cinéaste Elia Suleiman la tire de son propre statut : Palestinien en Israël, chrétien en terre d’islam, artiste en zone militante. Minoritaire, en un mot, à tous les étages. Partant, comme de...

Vidéo : Bug à la pompe essence : le carburant est gratuit !