Qui rémunérez-vous en choisissant de la viande française ? De l'éleveur aux industriels et jusqu'à la grande distribution, nous avons remonté la filière bovine pour savoir qui était vraiment gagnant.
Le grand format : le vrai prix de votre steak haché

Dans les prairies alsaciennes, Philippe Boehmler et son père élèvent 400 charolaises dont la viande est en majorité destinée aux supermarchés. Produire un kilo de viande leur coûte 4,89 euros et leur rapporte à peine plus de quatre euros, une fois vendue à l’abattoir. Ils vendent donc leurs vaches à perte. Pour gagner sa vie, Philippe Boehmler a dû se diversifier en vendant par exemple des céréales. Mais où va notre argent lorsque l’on achète cette pièce bouchère produite dans l’Hexagone ? Le steak haché charolais est le plus vendu en supermarché. Sur un morceau à quatorze euros le kilo, l’éleveur touche 3,60 euros. Il y a ensuite 1,50 euro de produit non-comestible et 4,60 euros qui vont aux industriels. Pour abattre et transformer la viande, ils perçoivent 30% du prix. Pourtant, ils assurent réaliser peu de bénéfices. Enfin, la grande distribution déclare officiellement toucher 4,30 euros, mais leurs marges restent floues. Pour mieux rémunérer l’éleveur, un supermarché a divisé sa (...)

Faites une action inoubliable : en savoir plus sur le leg Unicef

Vidéo : Bug à la pompe essence : le carburant est gratuit !