Dans le cadre d'un point presse autour du nouveau projet de loi de finances rectificatif, le gouvernement envisage une chute du Produit intérieur brut de 11%, un déficit qui va se creuser à..
Le gouvernement anticipe une dette de 120,9% du PIB en 2020

Dans le cadre d'un point presse autour du nouveau projet de loi de finances rectificatif, le gouvernement envisage une chute du Produit intérieur brut de 11%, un déficit qui va se creuser à 11,4% du PIB et une dette publique qui va gonfler à 120,9%.

Le gouvernement prévoit de mobiliser 40 milliards d'euros pour soutenir les secteurs en difficulté, dans le cadre du troisième projet de budget rectificatif qui sera présenté en conseil des ministres la semaine prochaine, a annoncé jeudi le ministère de l'Economie et des Finances. Ce nouveau projet de loi de finances rectificatif (PLFR) est rendu nécessaire par une aggravation de la récession, avec une chute du Produit intérieur brut (PIB) de 11%, un déficit qui va se creuser à 11,4% du PIB et une dette publique qui va gonfler à 120,9%, a détaillé le ministère lors d'un point presse téléphonique.

Après le plan d'urgence de plus de 110 milliards d'euros déjà débloqué depuis le début de la crise, le gouvernement a décidé cette fois de soutenir plusieurs secteurs particulièrement touchés par le confinement, comme l'automobile, le tourisme ou l'aéronautique. Ces 40 milliards d'euros regroupent à la fois des mesures budgétaires et des mesures de soutien à la trésorerie des entreprises, par exemple via des garanties de prêts.

"L'important pour nous c'est la croissance"

S'il a déjà mobilisé 18 milliards pour le tourisme et 8 milliards pour l'automobile, le ministre de l'Economie doit dévoiler...

Obtenez votre guide mutuelle des seniors et profitez d'un accompagnement personnalisé !

Vidéo : Bug à la pompe essence : le carburant est gratuit !