« Le Monde » publie l'édition 2020 de son hors-série annuel. Une publication préparée par les correspondants et la rédaction, qui dressent un panorama géopolitique, économique et écologique de l'année écoulée.
« Le Bilan du monde» : 2019 ou l’année de la désobéissance

Hors-série. Le monde est devenu une marmite dont la température augmente. Chaque année, quelques degrés supplémentaires d’incandescence sociale : d’un continent à l’autre, la contestation populaire s’est installée en 2019, structurant les rapports entre les Etats et la société civile. D’un continent à l’autre s’est formé un mouvement de désobéissance contre les inégalités, la pauvreté, la corruption, mais aussi la domination du patriarcat et de l’Etat, qu’il soit démocratique ou autoritaire, sans oublier l’activisme écologique, car la planète se réchauffe aussi… au sens propre.

Un panorama géopolitique, économique et écologique

Cette poussée de fièvre sociale traverse « Le Bilan du monde », une publication annuelle préparée par les correspondants et la rédaction du Monde qui dressent un panorama géopolitique, économique et écologique de l’année écoulée. Les 198 Etats du globe sont l’objet d’une synthèse sur les événements majeurs survenus en 2019 ; et aux trois cahiers – International, France et Planète – s’ajoutent un portfolio de 27 photos d’actualité et 15 pages d’opinions à...

Vidéo : Bug à la pompe essence : le carburant est gratuit !