Le réussite économique allemande repose sur le succès des PME dans les industries de pointe, l'automobile, le secteur des machines-outils. À quelques jours du départ d'Angela Merkel, rencontre avec un patron reconnaissant.
L'Allemagne première puissance économique en Europe : pour les entrepreneurs, c'est grâce à Angela Merkel

Avec ses 228 salariés et sa technologie de pointe, Kern-Mikrotechnik, en Bavière, est l’exemple-type du "mittelstand" allemand : un pilier de l’économie, 50 millions d’euros de chiffres d’affaire. Dans l’atelier de 15 000 mètres carrés, les immenses machines rouges – la couleur de l’entreprise – fabriquent des composants électroniques. "Ce sont des appareils de haute précision, décrit un salarié. On prépare des pièces qui sont utilisées dans plein de domaines ; la médecine, l’automobile, l’horlogerie... Et on les expédie dans le monde entier."

L’entreprise réalise les trois quarts de son chiffre d’affaires à l’étranger. Premier marché, les États-Unis. Kern a même ouvert une filiale à Chicago. Les ventes sont en pleine expansion, l’entreprise profite notamment de la bonne image des produits allemands, grâce au fameux label "made in Germany"."Pour nous, c’est un avantage indéniable, explique Annette Jansen, qui dirige le bureau américain. Le made in Germany ouvre des portes et aide dans les négociations. C’est un gage de qualité."

"Madame Merkel a beaucoup fait pour nous en parlant des produits allemands lors de ses voyages,...

Vous avez envie de lancer votre projet ? De créer votre entreprise ? Découvrez la formation prise en charge à 100% par l'état >