Plus de 13 000 candidatures ont été enregistrées en une journée
La France confinée: comment l’agriculture entend lever une «armée» pour ravitailler le front

Les faits : Le ministre de l’Agriculture Didier Guillaume a lancé un appel « à l’armée des ombres, aux femmes et aux hommes qui aujourd’hui ne travaillent pas, qui sont confinés chez eux (...) serveurs dans un restaurant, hôtels, coiffeurs », mardi matin sur RMC et BFMTV : « Rejoignez la grande armée de l’agriculture française ​! ​» L’enjeu ​: pourvoir en urgence près de 200 000 emplois saisonniers pour faire tourner la machine agricole et assurer l’approvisionnement alimentaire de la France. Une campagne qui suppose des assouplissements réglementaires rapides.

« ​En ces temps de crise, deux choses sont capitales ​: se soigner [et] se nourrir. C’est pour cela que Didier Guillaume appelle à constituer une “armée” ​», explique son cabinet. De toutes parts, les alertes arrivent au ministère ​: l’agriculture manque de bras et risque d’en manquer davantage encore dans les prochaines semaines.

La situation de tension sur l’emploi agricole est récurrente. Selon Jérôme Volle, responsable de l’emploi à la FNSEA, « ​l’agriculture française, au sens strict, accuse, en temps normal, un déficit de...

Vous aussi vous avez un peu de temps devant vous ? Profitez de 30 jours d'essai gratuit à Prime Video pour voir et revoir tous les films et séries préférés.

Vidéo : Bug à la pompe essence : le carburant est gratuit !