Une étude effectuée à la sortie du confinement montre un appétit retrouvé des Français pour la voiture.
L’« homo automobilis », lui aussi, se déconfine

Sondage après sondage, la tendance semble se confirmer… La voiture a retrouvé des couleurs à l’occasion de l’épidémie de Covid-19. La onzième étude annuelle « Les Français et l’automobile » (1 000 personnes interrogées, du 11 au 14 mai), commandée par Aramisauto et menée par le cabinet Kantar, l’indique à son tour.

Cela commence par un cri du cœur. La moitié (49 %) des automobilistes du panel – sondés, il faut le signaler, exactement au sortir du confinement – confessent que conduire leur a manqué quand ils étaient bloqués chez eux. Le sondage note aussi que 82 % des conducteurs habituels de voiture utiliseront leur véhicule plus (14 %) ou autant (68 %) qu’avant, 17 % disant envisager de moins y recourir.

Et les chiffres s’enchaînent : 89 % des ménages ont l’intention d’acheter un véhicule, dont 45 % dans les deux ans. Cet été, 74 % des vacanciers comptent partir dans un véhicule particulier, alors qu’ils ne sont que 69 % à souligner qu’ils le font habituellement. Parallèlement, l’usage des modes de transport collectifs (train, avion, car) passe de 31 % à 26 %. Enfin, l’enquête rappelle que...

Obtenez gratuitement votre guide mutuelle senior 2020 pour réaliser des économies !

Vidéo : Bug à la pompe essence : le carburant est gratuit !