La métropole lyonnaise souhaite mettre en place une zone à faible émission, dans laquelle les camions les plus polluants sont interdits. 

La métropole de Lyon a exprimé "une demande très forte" à François de Rugy pour appliquer "tout de suite" la circulation différenciée, confirme mardi 25 juin sur franceinfo David Kimelfeld, président de la métropole du Grand Lyon. Le ministre de la Transition écologique François de Rugy a confirmé mardi que la circulation différenciée serait désormais déclenchée de façon "beaucoup plus rapide" en région parisienne en cas d'épisode de pollution.

Canicule, pollution... Suivez notre direct

David Kimelfeld plaide pour une mise en place de la circulation différenciée rapide pour la métropole du Grand Lyon. "Même si les niveaux ne sont pas atteints, il faut réagir vite." La préfecture du Rhône a déclenché mardi le niveau 1 pour la pollution de l'air à l'ozone, entraînant une baisse de la vitesse de 20 km/h sur tous les axes hors centre-villes. Selon Atmo Auvergne-Rhône-Alpes, la qualité de l'air était médiocre sur la région lundi, et 41°C sont attendus jeudi sur Lyon.

Zone à faible émission

Sur le long terme, Lyon fait partie des villes qui se sont engagées à mettre en place une zone à faible émission (ZFE). "C'est une zone qui est interdite...

Vidéo - Retrouvez ci-dessous notre zapping Actu du jour : 

Vidéo : Les regrets de François de Rugy