Les forces russes ont notamment bombardé un centre commercial à Krementchouk, dans le centre du pays, ainsi qu'un groupe de civils dans la ville orientale de Lyssytchansk, faisant plus de 20 morts et 70 blessés civils.
Guerre en Ukraine : ce qu'il faut retenir de la journée du lundi 27 juin

Plusieurs bombardements russes font de nouvelles victimes civiles en Ukraine, et le G7 réaffirme son unité en soutien à Volodymyr Zelensky. Franceinfo revient sur les faits marquants de la journée sur le front de la guerre en Ukraine.

Au moins 15 morts et 50 blessés après une frappe russe sur un centre commercial à Krementchouk

Un millier de personnes se trouvaient dans le bâtiment situé à Krementchouk, dans le centre de l'Ukraine habituellement épargné par les bombardements, selon les autorités locales. Un bilan récent fait état de 13 morts et au moins 50 blessés, dont 21 sont hospitalisés et six se trouvent dans un état grave, a précisé Kyrylo Tymochenko, le chef adjoint de l'administration présidentielle. Le président ukrianien Volodymyr Zelensky a dénoncé "l'un des actes terroristes les plus éhontés de l'histoire européenne" et a évoqué une "frappe calculée".

Les pays alliés de la Russie se sont indignés de cette attaque, un "crime de guerre (...) abominable" selon le G7. "Cette attaque épouvantable a montré une fois de plus les profondeurs de la cruauté et de la barbarie dans lesquelles le dirigeant russe est prêt à tomber", a réagi le...