Interrogé sur Europe 1 jeudi matin, le ministre de l'Intérieur a dénoncé l'accusation de viol portées contre lui comme étant de la «calomnie». Marlène SchiappaLe nouveau ministre de..
Gérald Darmanin dit sur Europe 1 faire l'objet d'une "chasse à l'homme"AFP

Interrogé sur Europe 1 jeudi matin, le ministre de l'Intérieur a dénoncé l'accusation de viol portées contre lui comme étant de la «calomnie». Marlène Schiappa

Le nouveau ministre de l'Intérieur Gérald Darmanin, visé par une plainte pour viol et objet de manifestations et tribunes dénonçant sa nomination, s'est dit jeudi «victime d'une chasse à l'homme». «Je fais l'objet d'une calomnie, je ne souhaite à personne d'être accusé à tort et je ne souhaite même pas à mon pire ennemi d'être victime de la chasse à l'homme à laquelle je suis aujourd'hui l'objet», a déclaré Gérald Darmanin sur Europe 1.

Le ministre a rappelé que trois décisions de justice «ont conclu à l'absence totale d'infraction» et a estimé que les critiques et polémiques le visant étaient sous-tendues par «des raisons politiques» qui chercheraient «à affaiblir (...) le gouvernement du président de la République».

«Je remercie le président de la République, le Premier ministre et la majorité parlementaire et y compris des personnalités de l'opposition pour voir qu'effectivement dans cette chasse à l'homme, il y a une forme d'injustice», a souligné le ministre de l'Intérieur, à qui l'exécutif a, à plusieurs reprises, affiché son soutien. Lors de son interview du 14 juillet, Emmanuel Macron a ainsi défendu la nomination de Gérald Darmanin au nom de la présomption d'innocence.

Obtenez gratuitement votre guide mutuelle senior 2020 pour réaliser des économies !

Vidéo : Bug à la pompe essence : le carburant est gratuit !