En estimant, dans un nouvel acte d'accusation, que l'attribution de la prochaine Coupe du monde au Qatar a été entachée d'irrégularités, la justice américaine met une nouvelle fois sous pression la Fédération internationale de football.
FIFA : Les Etats-Unis vont-ils rebattre les cartes de la Coupe du monde 2022 ?

A 84 ans, Sepp Blatter demeure un redoutable communicant. Mercredi 15 avril, l’ex-président suisse de la Fédération internationale de football (FIFA) a une nouvelle fois allumé une mèche en suggérant, au magazine allemand Bild, que les Etats-Unis pourraient organiser la Coupe du monde 2022 à la place du Qatar, « au lieu (d’organiser) l’édition 2026 ».

Les Etats-Unis avaient été battus dans les urnes (14 voix contre 8) par l’émirat lors du vote d’attribution du tournoi en décembre 2010.

La déclaration de M. Blatter survient alors que le Département de la justice américaine (DOJ) a accusé, pour la première fois, des dirigeants de la FIFA d’avoir reçu des pots-de-vin pour voter en faveur de la Russie et du Qatar, pays hôtes des Mondiaux 2018 et 2022.

Dans un acte d’accusation, publié le 6 avril, le procureur fédéral de Brooklyn indique - sans préciser la provenance des fonds - que le Brésilien Ricardo Teixeira, le Paraguayen Nicolas Leoz et l’Argentin Julio Grondona ont été corrompus pour apporter leur suffrage à l’émirat. Le Qatar a démenti « fermement les allégations contenues dans ces documents ».

...

Obtenez gratuitement votre guide mutuelle senior 2020 pour réaliser des économies !

Vidéo : Bug à la pompe essence : le carburant est gratuit !