Cette intox circule sur les réseaux sociaux depuis des années. Elle est évidemment fausse. Le réseau social et son service de messagerie sont gratuits (mais pas sans contrepartie). C'est même la base de leur modèle économique.
Facebook et WhatsApp vont-ils devenir payants "si vous ne partagez pas ce message à 10 de vos contacts" ?

"Samedi matin, Facebook va devenir payant." L'utilisation du réseau social "coûtera 0,01 $ par message", sauf si vous partagez ce message d'avertissement à 10, 15 ou 30 amis. Auquel cas, "on constatera que vous êtes un utilisateur assidu", alors "le logo deviendra bleu" et Facebook "restera gratuit". La même mise en garde circule pour WhatsApp, l'application de messagerie appartenant à Facebook. Alors, vrai ou "fake" ?

pic.twitter.com/zsL2PocwkI

— Adrien Havet (@adhavet) January 14, 2020

Tiens, pour ta collec' pic.twitter.com/AsvQR0TOlH

— Geoff à la coque (@geoffreycaptain) January 14, 2020

Ce type de texte (fautes d'orthographe comprises) réapparaît régulièrement sur les réseaux sociaux, depuis une dizaine d'années. Il s'agit d'une vieille intox, dont franceinfo a déjà parlé en 2016 et en 2015. Facebook assure dans une foire aux questions que son réseau est "accessible à tous gratuitement" et, qu'une fois inscrit, l'"utilisation" est également "gratuite". De même, WhatsApp a rédigé un post sur son blog pour démentir ce "canular". "Sachez que c'est une rumeur et que rien n'est vrai", écrit le service de messagerie, qui ajoute : "Nous préférerions...

Vidéo : Bug à la pompe essence : le carburant est gratuit !