Expulsée vendredi de Turquie, une Allemande, soupçonnée d'appartenir à au groupe terroriste Etat islamique, a été placée en détention dès son arrivée dans son pays d'origine.Une femme..
Expulsée de Turquie, une femme proche de l'EI mise en détention en Allemagne

Expulsée vendredi de Turquie, une Allemande, soupçonnée d’appartenir à au groupe terroriste Etat islamique, a été placée en détention dès son arrivée dans son pays d'origine.

Une femme de nationalité allemande soupçonnée d’appartenir à l'organisation jihadiste Etat islamique (EI) a été placée samedi en détention au lendemain de son arrivée en Allemagne, a-t-on appris auprès de la justice allemande. Un juge d'instruction de la Cour fédérale allemande (BGH) a décidé samedi de placer en détention provisoire Nasim A., expulsée vendredi de Turquie, à la demande du procureur fédéral.

En tout deux femmes ont atterri vendredi soir à l'aéroport de Francfort après un vol régulier en provenance de Turquie. L'une a été interpellée dans la foulée et l'autre, remise à la police de Basse-Saxe, a été laissée depuis en liberté. Le Procureur fédéral reproche à Nasim A. de s'être rendue en Syrie fin 2014 pour vivre sur le territoire de l'organisation jihadiste Etat islamique (EI).

À lire : La Corée du Nord qualifie Joe Biden de "chien enragé" qu'il faut "battre à mort"

Elle y a épousé début 2015 un combattant de l'Etat islamique selon le rite islamique et s'est installée avec ce dernier en Irak. L’accusée a tenu le ménage pour que son mari soit pleinement à la disposition du groupe terroriste.

Pour cette activité, Nasim A. a reçu environ 100 dollars par mois en espèces et était en possession d'une arme à feu automatique, une...

Vidéo : Bug à la pompe essence : le carburant est gratuit !