REPRISE - Les marchés de rue ont rouvert à Wuhan, malgré une réputation sulfureuse qui leur vaut des appels à la fermeture depuis l'étranger, quatre mois après l'apparition du Covid-19 dans la cité du centre de la Chine.
En dépit du coronavirus, les marchés de Wuhan, épicentre de la pandémie, rouvrent

Après plusieurs mois à l'arrêt, les marchés de Wuhan, berceau de la pandémie du coronavirus, ont rouvert en Chine. L'épidémie, qui a tué plus de 125.000 personnes dans le monde, semble largement endiguée dans le pays après la mise sous cloche de Wuhan et de ses 11 millions d'habitants du 23 janvier au 8 avril. Ainsi, une semaine après la levée du bouclage, des panneaux rappellent l'interdiction de la vente d'animaux sauvages et même de volaille vivante au marché Baishazhou, l'un des plus grands de la ville. Dans les haut-parleurs, des messages proclament "la victoire" du pays contre le coronavirus.  Pour autant, cette décision n'en reste pas moins prématurée alors que la pandémie fait rage partout dans le monde : selon les experts, l'origine du virus se trouverait dans un marché ouvert de Wuhan, là où étaient mélangés dans des caisses en osier divers animaux sauvages (serpents, chauves-souris, pangolins...) massivement achetés par les Chinois pour la fête du Rat. Conservés dans (...)

Obtenez votre guide mutuelle des seniors et profitez d'un accompagnement personnalisé !

Vidéo : Bug à la pompe essence : le carburant est gratuit !