Trente-sept personnes potentiellement infectées par le nouveau coronavirus se sont échappées lundi d'un hôpital dans la province afghane d'Herat.Trente-sept personnes potentiellement..
En Afghanistan, 37 personnes potentiellement infectées par le coronavirus... s'échappent d'un hôpital

Trente-sept personnes potentiellement infectées par le nouveau coronavirus se sont échappées lundi d'un hôpital dans la province afghane d'Herat.

Trente-sept personnes potentiellement infectées par le nouveau coronavirus se sont échappées lundi d'un hôpital dans la province afghane d'Herat, frontalière de l'Iran, l'un des pays les plus touchés par la pandémie, a-t-on appris de sources médicales. Ces 37 personnes, «aidées par des proches», ont «malheureusement» fui l'hôpital «après avoir frappé les docteurs et cassé les fenêtres», a raconté Wahidullah Mayar, le porte-parole du ministère de la Santé.

Elles «s'impatientaient, car les résultats de leurs tests n'étaient toujours pas arrivés de Kaboul après plus de cinq jours», a déclaré Ebrahim Mohammad, un cadre de la santé publique d'Herat. Deux d'entre elles avaient déjà été diagnostiquées positives au Covid-19, a-t-il ajouté.

Les services de santé afghans, sous-équipés, sont mis à rude épreuve à la frontière avec l'Iran, pays parmi les plus frappés par le nouveau coronavirus, avec 853 morts depuis le 19 février.

"J'ai peur qu'un jour nous ne soyons même pas capable de compter les cadavres"

Selon Jawed Nadim, le chef du département de rapatriement des réfugiés à Herat, près de 70.000 Afghans sont rentrés d'Iran ces 20 derniers jours, un chiffre en forte augmentation notamment à cause du Covid-19.

Pour l'instant, les professionnels de santé «se contentent de poser (aux...

Obtenez votre guide mutuelle des seniors et profitez d'un accompagnement personnalisé !

Vidéo : Bug à la pompe essence : le carburant est gratuit !