Volkswagen prendra en charge le paiement de 4,5 millions d'euros par mis en cause car il n'a pas identifié de "manquements aux devoirs envers l'entreprise" de la part des deux dirigeants, accusés d'avoir informé trop tard les investisseurs de la fraude sur les voitures diesel.
"Dieselgate" : deux dirigeants de Volkswagen évitent un procès avec un accord de 9 millions d'euros

Volkswagen a fait un pas supplémentaire vers le dénouement judiciaire du scandale des moteurs truqués, avec la fin d'une procédure pénale visant les deux plus hauts dirigeants du groupe. Herbert Diess, PDG du groupe depuis avril 2018, et Hans Dieter Pötsch, président du conseil de surveillance, ont trouvé un accord de 9 millions d'euros avec le procureur de Brunswick (Allemagne), a indiqué un porte-parole mardi 18 mai.

Volkswagen prendra en charge le paiement de 4,5 millions d'euros par mis en cause car il n'a pas identifié de "manquements aux devoirs envers l'entreprise" de la part des deux dirigeants, accusés d'avoir informé trop tard les investisseurs de la fraude sur les voitures diesel. Tous deux avaient été renvoyés devant la justice en septembre 2019, pour manipulation des marchés financiers dans le cadre du "Dieselgate". "Le conseil de surveillance salue la fin de la procédure", a précisé un porte-parole du groupe.

Un accord avec 235 000 clients allemands

Il ne s'agit que d'une des multiples procédures liées à ce scandale tentaculaire. Il avait éclaté en septembre 2015, quand Volkswagen avait reconnu avoir truqué 11 millions de véhicules avec un...

Obtenez gratuitement votre guide mutuelle senior 2020 pour réaliser des économies !

Vidéo : Bug à la pompe essence : le carburant est gratuit !