À LA LOUPE - Des images montrant des lots de masques périmés circulent sur les réseaux sociaux. Ils seraient issus des stocks nationaux, et inquiètent des citoyens qui craignent que leur efficacité ne soit remise en cause. Qu'en en est-il vraiment ?
Des masques périmés issus des stocks nationaux sont-ils distribués ?

Pour protéger les soignants, tous les stocks de masques sont réquisitionnés, y compris parfois les plus anciens. Sur Facebook, des publications ont fleuri, s'indignant de découvrir des lots de masques dont la date de péremption a parfois été dépassée depuis plusieurs années.  "Merci Mr Macron pour l'aide que vous apportez !", s'emporte une internaute, mettant en avant un lot périmé depuis près de 7 ans. Dans les commentaires, les réactions varient : quand certains relativisent en estimant que cette protection très ancienne vaut toujours mieux que de ne rien porter, d'autres s'inquiètent d'un pouvoir de filtration moins important et espère que le personnel soignant n'en fera pas les frais.  Contactée par LCI, la Direction générale de la Santé (DGS) ne nie pas que des masques parfois anciens puissent être exhumés des stocks nationaux. Pour autant, elle indique qu'elle ne dispose pas d’information quant au nombre de masques ayant dépassé les dates limites conseillées (...)

Vous aussi vous avez un peu de temps devant vous ? Profitez de 30 jours d'essai gratuit à Prime Video pour voir et revoir tous les films et séries préférés.

Vidéo : Bug à la pompe essence : le carburant est gratuit !