Deux hackers russes, soupçonnés d'être liés aux services de renseignement russes, ont été mis en examen aux Etats-Unis.D'un clic, ils ont infecté des centaines d'ordinateurs dans le monde,..
Des hackers liés aux services de renseignement russes inculpés aux Etats-Unis

Deux hackers russes, soupçonnés d'être liés aux services de renseignement russes, ont été mis en examen aux Etats-Unis.

D'un clic, ils ont infecté des centaines d'ordinateurs dans le monde, accumulant plus de 100 millions de dollars en une décennie: deux hackers russes, accusés d'être à la tête d'un groupe de pirates informatiques lié aux services de renseignement du Kremlin, ont été inculpés aux Etats-Unis.

Selon la justice américaine, Maxime Iakoubets et Igor Tourachev, à la tête d'un groupe cybercriminel baptisé "Evil Corp", se sont notamment attaqués à des banques, des institutions financières, des autorités locales, des organisations privées et des petites entreprises en utilisant la technique de l'hameçonnage ("phishing").

Le groupe basé à Moscou est accusé d'avoir propagé depuis 2009 plusieurs logiciels malveillants -parmi eux "Zeus", "Bugat" et "Dridex"- cachés dans des pièces jointes de courriels pour accéder aux identifiants et coordonnées bancaires de leurs victimes. Les hackers transféraient ensuite frauduleusement l'argent vers des comptes bancaires qui leur appartenaient ou qu'ils contrôlaient.

"Zeus" aurait ainsi été utilisé dès 2009 aux Etats-Unis pour soutirer 24 000 dollars du compte de l'ordre des Soeurs franciscaines de Chicago, une organisation de l'Illinois.

Les attaques les plus récentes remontent à mai 2019.

"Un vrai criminel du 21ème siècle"

Les autorités américaines considèrent Maxime Iakoubets comme le...

Vidéo : Bug à la pompe essence : le carburant est gratuit !