MÉMOIRE – Quelques mois après avoir fêté ses 100 ans, Edgard Tupët-Thomé, l'un des quatre ultimes compagnons de la Libération, est décédé le 9 septembre dernier. Une cérémonie d'honneurs funèbres sera organisée ce jeudi aux Invalides en présence du Premier ministre Jean Castex.
Des funérailles nationales pour Edgard Tupët-Thomé, l’un des derniers compagnons de la Libération

Trois ultimes survivants. Cercle très fermé depuis sa création le 16 novembre 1940, les compagnons de la Libération viennent de perdre l’un de leurs derniers membres avec le décès d’Edgard Tupët-Thomé le 9 septembre dernier. Un hommage national lui sera rendu ce jeudi aux Invalides, point final d’une vie d’engagement exceptionnel au service de la Nation.

Edgard Tupët-Thomé naît le 19 avril 1920 à Bourg-la-Reine (Île-de-France). Il se détourne de ses études théologiques pour s'engager dans l'armée en 1938. Il prend part à quelques combats lors de l'invasion allemande en 1940, notamment en Lorraine et à Dunkerque. Après avoir été capturé, le jeune homme s'évade de Rexpoëde le 10 juin, au cours de son transfert vers l'Allemagne, et s'engage dans la résistance intérieure. Il devient alors l'un des quatre premiers engagés militaires secrets des FFL en France et participe à des opérations à haut risque en Bretagne, dans le Jura et en Hollande. Dès (...)

Aidez Unicef à venir en aide aux enfants démunis ! Découvrez le leg

Vidéo : Bug à la pompe essence : le carburant est gratuit !