Une enquête révèle comment le magnat controversé a exploité les failles du système congolais pour se soustraire aux sanctions américaines.
Dan Gertler, le milliardaire israélien sanctionné pour "corruption", poursuit ses affaires en RDC

Une nouvelle enquête, menée conjointement par Global Witness et la Plateforme de protection de lanceurs d'alerte en Afrique (PPLAAF), affirme que Dan Gertler, le magnat israélien du secteur minier, continue de s'enrichir au détriment des Congolais malgré des sanctions américaines.

Des millions qui s'évaporent

L’homme, au centre du nouveau scandale de corruption qui secoue la République démocratique du Congo, n'est autre que le milliardaire israélien Dan Gertler. C'est lui qui domine le secteur minier dans le pays depuis vingt ans, grâce à son amitié avec l’ancien président Joseph Kabila, précise le département du Trésor des Etats-Unis.

Mais en décembre 2017, le magnat des mines tombe sous le coup de sanctions américaines en raison de ses contrats "opaques" et "entachés de corruption". Washington l’accuse d’avoir fait perdre 1,36 milliard de dollars de recettes fiscales au Congo, rien qu’entre 2010 et 2012. Ce qui représente le double du budget annuel consacré à la santé et l'éducation.

Depuis plusieurs années, les affaires profitent aux étrangers avec, comme prédateurs, nos propres dirigeants

Jean-Jacques Lumumba, lanceur d'alerte congolais et...

Obtenez gratuitement votre guide mutuelle senior 2020 pour réaliser des économies !

Vidéo : Bug à la pompe essence : le carburant est gratuit !