BAS LES MASQUES - A peine tournée la page de sa cuisante défaite aux élections municipales à Paris, l'ex-ministre de la Santé Agnès Buzyn se retrouve sur la sellette, mardi 30 juin, face aux députés désireux de "tirer les leçons" de la crise du coronavirus.
Coronavirus : Agnès Buzyn s'explique ce mardi sur la gestion de la crise sanitaire

Le moment est venu de rendre des comptes. Quatre ex-ministres de la Santé vont être entendus cette semaine par la commission d’enquête de l’Assemblée nationale sur la gestion de la crise du coronavirus, à commencer par Agnès Buzyn ce mardi 29 juin.

Attendue au tournant après avoir quitté son poste mi-février, la candidate malchanceuse à la mairie de Paris, battue par Anne Hidalgo et devancée par Rachida Dati, sera suivie mercredi 1er juillet par Marisol Touraine (ministre de 2012 à 2017) et Roselyne Bachelot (2007-2010), avant que Xavier Bertrand (2005-2007 puis 2010-2012) ferme le bal jeudi.

L'objectif est de répondre de concert à cette question : qui est responsable de l’évaporation du stock stratégique d’Etat de masques de protection ? En avril 2010, il se montait à 1 milliard de masques chirurgicaux et 700 millions de masques FFP2, plus protecteurs, a indiqué le 24 juin à la commission d’enquête Didier Houssin, directeur général de la Santé (DGS) de 2005 à 2011. Mais début 2020, ce (...)

Obtenez gratuitement votre guide mutuelle senior 2020 pour réaliser des économies !

Vidéo : Bug à la pompe essence : le carburant est gratuit !