Samedi, plusieurs blocages routiers et opérations escargots étaient organisés dans une dizaine de régions en France, à l'appel de l'organisation des transporteurs routiers européens, pour dénoncer la hausse des taxes sur le gazole progessionnel
Carburants: des transporteurs routiers montent au créneau contre la hausse de la fiscalité

Ils sont des dizaines de dizaines de transporteurs, samedi 7 décembre, à bloquer les axes routiers de l’Hexagone. Le but : mettre la pression sur le gouvernement. À l’appel de l’organisation des transporteurs routiers européens, ils protestent contre la hausse de la fiscalité sur le gazole professionnel. Une hausse qui figure dans le projet de loi de finances 2020 et que le gouvernement justifie par des raisons tant économiques qu’écologiques, rapporte Le Figaro.

Cette hausse devrait permettre de rapporter quelque 140 millions d’euros à l’État, qui seront alloués au financement des infrastructures de transports sur l’ensemble du territoire français. Sur LCI, le président de l’Otre en Ile-de-France a déclaré que ce mouvement « est un mouvement de colère contre un matraquage fiscal que les entreprises aujourd’hui ne peuvent pas supporter ni continuer d’endurer ». Si cette hausse de taxe avait été approuvée par l’Assemblée nationale en octobre dernier, elle avait été retirée du PLF 2020 par le Sénat. Problème pour les transporteurs : elle devrait être réintroduite par les députés en seconde lecture.

800 euros de plus par an...

Vidéo : Bug à la pompe essence : le carburant est gratuit !